Tetes Raides – Journal Lyrics

Allez les enfants!

Quelle envie de chanter que la terre n’est plus ronde
Quand elle ne sera plus qu’un immense charnier
Elle mange les corps comme on se plie à dieu
Quand dehors ça s’routine j’ai le ventre gros de vous
Arrêtez de mourir ou faites tout brûler
Laissez s’envoler moi je ne peux plus de vous

Quand je vois la Maryse la Fernande la Louise
Qui n’arrêtent pas ça me tire le cœur
Ça gonfle mon corps ça n’arrête pas
Ça me déchire la peau et les coups de couteaux
À grand coups de pioche les yeux grands ouverts
Ah les belles œillères mais ça n’arrête pas

Y’a eu les Prévert les Rimbaud les Baudelaire
Y’a la misère les impôts et la guerre
Y’a eu la 1umière la peinture et la bière
Y’a des prières des tortures des cimetières
Y’a eu l’écriture mon tonton et la musique
Y’a la dictature les moutons et le fric
Y’a eu des femmes des chansons et les droits
Y’a des profanes des prisons et moi
Y’a eu des putains des bateaux et des crimes
Y’a qu’des souverains des pourceaux et des hymnes
Mais ça n’arrête pas ça me tire le cœur
C’est presque trop

Quand je vois la Maryse la Fernande la Louise
Qui n’arrêtent pas ça me tire le cœur
Ça gonfle mon corps ça n’arrête pas

Allez les enfants tuez vos parents!
Allez les enfants!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *